Spots Informatifs

Home

POLITIQUE DU MÉDICAMENT «Le producteur national doit conserver ses prix inchangés»

Jusqu’à fin 2014, les fabricants algériens de médicaments étaient dans une phase ascendante. En effet, depuis qu’en 2008 les autorités économiques avaient décidé d’instaurer des mesures de protection sérieuses en suspendant l’importation

Lire plus

Abdelouahed Kerrar (DG BIOPHARM):

« Nous nous préparons à une concurrence rude sur les marchés extérieurs »

Biopharm est le premier groupe algérien privé de fabrication de médicaments. Il a décidé d’entrer en bourse et de proposer 20% de son capital aux investisseurs du 13 mars au 23 mars. Dans cet entretien, Abdelouahed Kerrar, directeur général de Biopharm, revient sur la décision d’entrer en bourse, les ambitions de son groupe à l’international…

Lire plus..

“Le développement de l’industrie pharmaceutique handicapé par la bureaucratie”

Alors que l’Algérie vit une crise de paiement, le premier responsable de l’association de producteurs de médicament souligne que le secteur souffre toujours de lenteurs dans l’enregistrement des produits, d’un système de prix rigide et de l’inadaptation de la formation aux besoins des laboratoires pharmaceutiques.

Lire la suite : “Le développement de l’industrie pharmaceutique handicapé par la bureaucratie”

Contribution : Produire le médicament en Algérie, un enjeu majeur de santé publique

Aux yeux du professionnel de la santé publique, dans notre pays, le débat public autour de la politique nationale du médicament est souvent surprenant et a même quelque chose de schizophrénique.

Lire la suite : Contribution : Produire le médicament en Algérie, un enjeu majeur de santé publique

DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE : Les opérateurs réclament de meilleures conditions de travail

Comment réduire la facture d’importation des médicaments ? La réponse est toute simple selon l’Unop (Union nationale des opérateurs de la pharmacie) : «Produire plus pour importer mieux». Mais cela ne peut se faire, avertit l’Unop, sans la levée des différents obstacles notamment administratifs qui freinent les producteurs.

Lire la suite : DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE : Les opérateurs réclament de meilleures conditions...

Marché national du médicament : La production locale débattue

Depuis plusieurs années. la politique des autorités algériennes est orientée sur la production locale des produits pharmaceutiques afin de réduire la facture des importations de plus en plus importante.

Lire la suite : Marché national du médicament : La production locale débattue

Industrie pharmaceutique en Algérie: L’UNOP appelle à la levée des contraintes bureaucratiques

Le coût en médicaments impliquant, à la fois, la production et l’importation représente plus de 4 milliards de dollars, a indiqué, hier, le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP), Abdelwahid Kerrar, lors d’une conférence de presse animée à Alger. Ainsi, prenant pour référence l’Institut mondial de la santé (IMS), le représentant de l’UNOP ajoute : « Ce chiffre sera, selon l’IMS, revu à la hausse pour atteindre 5,7 milliards de dollars en 2018. »

Lire la suite : Industrie pharmaceutique en Algérie: L’UNOP appelle à la levée des contraintes bureaucratiques

Cours de changes

Mot du Président

En raison de son caractère hautement sensible, le secteur du médicament a toujours fait l’objet d’une attention particulière des plus hautes autorités politiques et économiques du pays.

Lire plus...

Chiffres clés

Great Docs and SupportDans ce document vous trouverez des chiffres concernant le secteur du médicament en Algérie...

Lire plus...

Contactez Nous

Native RTL SupportPour toute information n'hesitez pas a nous contactez, ça nous fera un grand plaisirde vous répondre

Contactez nous...

Go to top